Forum Médiéval Fantastique

Forum de discussion autour du Moyen-âge et du Médiéval fantastique
Graphismes et Design réalisés par Ace, logo FMF par Duchesse de Bretagne, logo Qui est en Ligne par Diane de Brocéliande.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  MusiqueMusique  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 corvus umbrae !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
celtic warrior
Humble villageois
Humble villageois


Nombre de messages : 18
Lieu d'origine : plaine de krhid
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: corvus umbrae !   Mar 1 Mar 2011 - 18:35

voici une courte nouvelle de mon cru !
CORVUS UMBRAE

Un éclair teinté de perles rouges, le bourgeois tombe lourdement sur le sol…plus un bruit.

Dans le royaume de Kernal, il règnait d’ordinaire un ordre quasi religieux. Ses maisons hautes aux toits de chaume et aux sublimes colombages offraient a ses habitants un superbe cadre de vie. A cela venait s’ajouter la rassurante présence des gardes royaux patrouillant sans cesse dans les rues.

Tout allait pour le mieux jusqu’au jour où disparut l’un des notables de la région de Cyrgol située a cent kilomètres de Kernal. Devant l’absence de ce haut dignitaire du royaume les rumeurs allaient bon train : l’un le disait partis pour d’autres contrées, une autre lui prétait un amour fou pour une dame, les derniers le disait mort dévorés par des loups un soir où il rentrait de voyage. Après un an de recherches on ne sut que croire.
Tout allait pour le mieux a kernal ou l’on finit même par oublier le vieux notable.

Cinq ans après cette étrange affaire, un autre évènement bien plus tragique,et macabre vînt troubler le calme de la population.
Le calice sacré du temple avait disparut et on retrouva le corps du grand prêtre cultiste couvert de blessures mais également d’une cicatrice plus singulière dans la nuque : un rond violet d’environ 3cm de diamètre. Aucun parmis les spécialistes du royaume ne sut dire s’il s’agissait d’un coup où d’une morsure… où d’autre chose de surnaturel !
On accusa alors la guilde des voleurs alors proche de Kernal d’avoir tué l’ecclésiastique et volé le calice.
Ce clan sanguinaire d’adeptes de la massue et du coutelas s’était taillé une réputation de barbares dans toutes les terres avoisinantes.

Un bataillon entier de la milice royale fût alors appelé pour traquer cette compagnie et la mettre hors d’état de nuire.
A la fin du quatrième jour le chef de la guilde fût intercepté et amené enchaîner a l’inquisiteur.
Après une semaine de torture aucun bandit n’avoua mais le peuple, à la vue de leur réputation n’attendit pas plus longtemps pour les condamner. Il furent tous pendus a l’aube.

Un an passa et une vague de meurtres plus étranges et plus spectaculaires les un que les autres déferla dans tous les coins du territoire.
La mise en scène de la mort fût toujours différente mais aussi discrète et horrible : on retrouva un officier de la garde pendu dans une ruelle a une gargouille par son propre ceinturon, sur son domaine on retrouva un seigneur a la gorge tranchée de façon telle que la tête ne tenait plus que par les os du cous.

Sur les vingt morts on ne retrouva que 9 cadavres, dont 4 portaient le même rond violet que le grand prêtre. Un mystère demeurait cependant : l’identité des assassins.

Le roi Célios n’arrêtait pas de penser a ces tueurs que nul ne voyait et que nul n’entendait. Cette étrange marque violacée hantait également son esprit.
Ce soir là il ne dormait pas.
Il avait pris l’habitude d’aller se promener, durant la nuit dans les jardins royaux. Après tout, quel assassin, aussi talentueux et subtil qu’il soit se risquerait a attaquer le roi du pays ? Surtout si celui-ci bénéficiait de la protection de 300 gardes triés sur le volet parmi l’élite des guerriers de Kernal ?

Célios sortit donc de sa forteresse afin de méditer sur les prochaines mesures a prendre pour la paix et la sécurité de la populace.
Il ne prêta pas attention à la brume du soir qui tombait lentement et ne tarderait pas a complètement l’envelopper. Ses gardes, dont on distinguait les ombres étaient posté partout dans l’immense parc du château.

Alors qu’il marchait depuis environs vingt minutes il déboucha dans une sorte de petite alcôve végétale où nul garde ne setrouvait.
Une ombre se détacha alors,si vague que le roi n’en distinguait même pas les contours. Il l’entendit murmurer : « Ymae ne t’as pas oublié ! »

A cette seconde il comprit que les cadavres qui se multipliaient d’années en années dans son royaume n’étaient l’œuvre que d’une seule et même personne.
Oui il se le rappelait , ce jeune gringalet aux yeux rouges et sa superbe sœur.
Quel dommage…
Il appela la garde mais le tueur demeura introuvable. Le roi retourna vers son palais.
La brume devenait moins dense mais était toujours là…et elle n’était pas la seule !
Cinq soldats se joignirent au monarque, le raccompagnant pour les deux kilomètres qui lui restait a parcourir jusqu’au palais.

L’ombre frappa. Tandis que le premier garde tombait a terre, touché par le poignard lancé droit dans son cœur, le second n’eut que le temps de sentir une présence dans son dos avant de sentir le fil de la lame sur sa pomme d’Adam.
Les 3 militaires restants se placèrent dos à dos le roi au centre.
Hélas pour eux aucun ne vit le long bâton d’ébène qui vint tuer deux des survivants avec une force et une précision démoniaque.

Le meurtrier leur faisait face. Sa silhouette était petite mais robuste et était vêtue de noir des pieds à la tête. Son visage portait un capuchon et était encore enveloppé dans une écharpe noire, tant et si bien que seul étaient visibles deux yeux aussi flamboyants que les flammes du de l’enfer. Deux dagues étaient visibles a ses côtés ainsi qu’un long bâton noir dans son dos.

-« Corvus vous salut, cadavres en sursis ! »Murmura t-il d’une voix douce mais grave à la fois.

Le seul guerrier restant se lança a vive allure vers ce démon, son épée prête a mettre fin a cette nuit de cauchemar.
En un saut prodigieux Corvus, tel un scorpion avec son dard, lui asséna le coup de bâton mortel sur la nuque. Le tuant net.
Après une brève disparition il s’abatis avec rage sur Celios et lui fourra un tissu dans la bouche avant que celui-ci ne puisse faire un geste. Corvus saisit les deux dagues d’argent et les fit lentement, très lentement glisser sur la gorge de cette proie qu’il convoitait depuis douze ans. Chaque millimètre de peau tranché était un délice, un pur moment de félicité.

Son passé lui revenait : les mercenaires du roi pillant les maigres ressources de son village, lui et sa sœur obligés d’aller travailler au palais, sa sœur violée par le roi, sa famille condamnée pour insoumission, sa fuite dans la montagne.
Voyant le filet de sang de sa victime s’élargir et le corps perdre toute force, il se remémora les années suivantes : sa quête de force, son apprentissage dans les tribus guerrières du nord.
Il avait appris l’art de tuer en silence, de sentir la peur envahir jusqu'à la plus petite parcelle de l’âme de ses proies. Le don de se déplacer avec une vitesse, une agilité et une discrétion sans égale sur terre.
Son apprentissage finit il s’attaqua a tous les dignitaires du royaume de Celios. Le notable de Cyrgol qu’il avait placé dans son propre caveau familial, le cultiste qu’il avait jeté dans le ravin après l’avoir interrogé durant des heures sur les habitudes dusouverain,… et enfin le roi lui-même !

Celios fut retrouvé égorgé baignant dans une marre de sang a un kilomètre du château. Son assassin ne fut jamais retrouvé.
Après douze années d’entrainement et de meurtres sanglants Corvus avait enfin vengé sa famille. Sa voie était tracée d’un rond violet sur la nuque de ses victimes : la corvus umbrae planait sur elles…


FIN
[left]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aragorn
Duc, Duchesse
Duc, Duchesse


Nombre de messages : 1776
Age : 54
Lieu d'origine : Giroux Vieux (Auvergne)
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: corvus umbrae !   Mar 1 Mar 2011 - 21:50

Il serait agréable que les aventures de cet assassin hors paire ne s'arrêtent pas là. Ne pourrait-on lui confier quelque mission en un lointain et mystérieux pays? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessinsfantasy.wordpress.com/
celtic warrior
Humble villageois
Humble villageois


Nombre de messages : 18
Lieu d'origine : plaine de krhid
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: corvus umbrae !   Mar 1 Mar 2011 - 22:13

je vais y réfléchir ! on va voir quels don notre héros possède encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cédric
Humble villageois
Humble villageois


Nombre de messages : 38
Age : 36
Lieu d'origine : Courbiac Lès Tournon d'Agenais
Date d'inscription : 02/02/2011

MessageSujet: Re: corvus umbrae !   Mar 1 Mar 2011 - 22:23

Guerriers combattants vous resterez dans nos mémoires, et toutes votre histoire, ne nous laisse pas indifférents.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: corvus umbrae !   Aujourd'hui à 20:38

Revenir en haut Aller en bas
 
corvus umbrae !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photos mollusques dulcicoles
» [Corvus splendens], Corneille de l'Inde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Médiéval Fantastique :: Autour du Donjon :: Les Douves :: Nos oeuvres-
Sauter vers: