Forum Médiéval Fantastique

Forum de discussion autour du Moyen-âge et du Médiéval fantastique
Graphismes et Design réalisés par Ace, logo FMF par Duchesse de Bretagne, logo Qui est en Ligne par Diane de Brocéliande.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  MusiqueMusique  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Dates de début et fin du Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 6:29

Il n'y a pas longtemps, une personne ( sûre d'elle ) me soutenait que le moyen-âge s'arretait en 1500 !!!!


(Sources Wikipédia)

Traditionnellement, on fait commencer le Moyen Âge à la déposition du dernier empereur romain d'Occident Romulus Augustule (* vers 460 – † après 511) par Odoacre en 476. Cependant, beaucoup d'historiens contemporains font perdurer l'Antiquité au-delà de cette date traditionnelle[1]. Il est à noter que tout événement unique ne peut jouer qu'un rôle symbolique dans un changement d'époque, qui en fait est un processus. Certains historiens retiennent aujourd'hui la mort de Clovis Ier le 27 novembre 511 comme date conventionnelle de la fin de l'Antiquité, d'autres retiennent la date de son baptême, soit le 25 décembre 496, par l'évêque de Reims, saint Remi. Ainsi, ils font commencer le Moyen Âge symboliquement avec la mort de Sainte Geneviève le 3 janvier 512.

La fin du Moyen Âge est généralement située vers 1500 ; plusieurs dates symboliques ont été proposées par les historiens :

* 1492, année qui marque la fin de la Reconquista espagnole, avec le 2 janvier la reprise de Grenade). Cette même année voit aussi Christophe Colomb débarquer en Amérique le 12 octobre, et la France et l'Angleterre signer le traité d'Étaples – qui prépara les Guerres d'Italie menées par la France – le 3 novembre ;
* 1453, année au cours de laquelle Constantinople, l'ancienne Byzance, capitale de l'Empire romain d'Orient, tombe aux mains des Ottomans, et qui voit la fin de la guerre de cent ans, avec la victoire française sur l'Angleterre (bataille de Castillon).
* En histoire de France, on utilise souvent 1483, date de la mort de Louis XI.
* Vers 1440 a lieu l'invention des caractères mobiles d'imprimerie par Gutenberg et vers 1450, la mise au point de la première presse à vis.
* En 1517 a lieu le début de la réforme du protestantisme conduite par l'allemand Martin Luther (elle sera reprise plus tard par le français Jean Calvin).

Voici pour les prèçisions.....

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Ace
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 1883
Age: 41
Lieu d'origine: Auvergne
Date d'inscription: 21/10/2005

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 7:54

J'ai aussi lu que certains considéraient le début du règne de François 1er comme la fin du Moyen Age et le début de la renaissance. Cette version est encore en vigueur dans les manuels scolaires.

Duby à écrit la dessus, je n'ai plus cela en tête..faut que je retrouve la passage dans son bouquin de 1200 pages scratch J'essaye de retrouver ce qu'il en pense et je vous donne sa version.

_________________
Ace, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.
AD HONORES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 8:24

Ace a écrit:
J'ai aussi lu que certains considéraient le début du règne de François 1er comme la fin du Moyen Age et le début de la renaissance. Cette version est encore en vigueur dans les manuels scolaires.

Effectivement, j'ai été instruit avec cette version....

Comme quoi !!!!

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 10:39

effectivment je crois que c'est ce que j'ai appris aussi...la fin du moyen age commence à peu près au début de la renaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 10:41

Vous posez la même question à plusieurs quidam, vous aurez rarement la
même réponse !!!

Etonnant, non ?????

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 10:45

Malheureusement, l'Histoire n'est pas une science exacte...elle n'est pas objective...mais attention, on pourrait se dire que les incertitudes du moyen age sont du au manque de documents, que nenni!!
la preuve : Le film Indigènes, sorti récemment, parle d'une partie de l'Histoire, pourtant récente, en 1962 on avait tout ce qu'il fallait pour garder des documents, et que personne ne connait....c'est dommage, mais il faut se méfier et avoir plusieurs sources pour confirmer ce que l'on nous dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 10:49

tout à fait d'accord, c'est bien pour cela que j'ai mis toutes ces dates pour
montrer ce qui fait le charmes de Nostre fabuleuse Histoire de France...

Cela permet d'en débattre....

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 10:54

D'après Gallica, la base de données de la Bnf (Bibliothèque Nationale de France),

"L'expression de "Moyen Âge" (inventée au début du XVIIe siècle par les humanistes pour qualifier la période qui s'étend de la fin du Ve siècle à la fin du XVe siècle) serait péjorative si elle n'était pas aussi usée. Elle est en tout cas significative du mépris dans lequel on a longtemps tenu cette époque de la littérature, gommée au bénéfice de la Renaissance, jusqu'à sa redécouverte par le XIXe siècle romantique."

c'est un article qui parle de la littérature moyenageuse :

http://gallica.bnf.fr/themes/LitMA.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 11:00

Je sais que le terme "Moyen-Age", à été aussi utilisé pour faire le contraste
entre l'époque Gallo-Romaine ( qui était un réusite aussi bien achitecturale,
philosophique que militaire ).
La chute de l'Empire Romain, avec les invasions barbares, ont plongés l'europe occidentale dans ce que l'on appelle vulgairement "L'age sombre"
puis le moyen age.....

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 11:09

alors voila, j'ai trouvé un site sur le net, et pour etre franche (je dois pas etre en forme aujourd'hui) je comprends rien!!
qui pourrait m'aider? je pense que l'auteur dit la meme chose que nous, mais il compte d'une manière qui me trouble!

http://perso.orange.fr/initial.bipedalism/25ma11.htm#11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 11:21

Oui, c'est le même raisonnement que nous, à 2 ou 3 choses près...

Mais intèréssant

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 12:15

Une petite frise chronologique pour visualiser cette fabuleuse période...

http://francehistoire.free.fr/moyen/frise.html

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Ace
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 1883
Age: 41
Lieu d'origine: Auvergne
Date d'inscription: 21/10/2005

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 10 Nov 2006 - 14:52

Récupéré de l'ancien forum

Galathorn a écrit:


Le Moyen Âge couvre la période historique qui s'étend du Vième au milieu du XVième siècle.
L'invasion des "barbares" venus de l'Est en 395, provoque le démantèlement de l'Empire romain: nous assistons au passage de l'Antiquité gréco-romaine à ce qu'il est convenu d'appeler le Moyen Âge. Cette période historique durera mille ans (plus ou moins) et prendra fin avec la chute de Constantinople en 1453.


--------------------------------------------------------------------------------
LE HAUT MOYEN ÂGE
La première période du Moyen Age est troublée par les invasions où pendant 300 ans le progrès de la civilisation est arrêté. On emploie parfois l'expression "Epoque de la Grande Noirceur" pour désigner cet état de léthargie et de stagnation. La paix revient vers l'an 800. L'Église catholique est toute puissante et le pouvoir est détenu par les rois.



--------------------------------------------------------------------------------
Début du Vième siècle: grandes invasions par les Vandales, les Huns et les Francs. Les Francs, avec Clovis à leur tête, se rendent maîtres de la plus grande partie de la Gaule. Lorsque Clovis meurt en 511, trois royaumes mérovingiens se forment: L'Austrasie, la Neustrie et la Bourgogne qui se déchirent en guerres intestines.
VIIième siècle: affaiblissement de la royauté sous les "rois fainéants" et émergence des maires du palais. Clotaire II et Dagobert Ier réalisent un semblant d'unité. En 687, Pépin de Herstal devient le chef réel des trois royaumes.
En 711 (ou 714), les Arabes font la guerre pour convertir l'Europe à l'Islam. Charles Martel, le maître du pays, les arrête à Poitiers.

Pépin le Bref devient roi en 751. Il fonde la dynastie des Carolingiens. En Europe, en l'an 800, Charlemagne règne en maître. Il est roi des Francs et empereur d'Occident. Un des ses fils qui lui succède, Louis le Pieux (814-840), ne pourra maintenir l'unité de l'Empire. Le partage de l'empire d'Occident a donc lieu à Verdun, en 843 (traité de Verdun).

Charles II le Chauve devient le premier roi de France (840-877). Les invasions normandes provoquent l'affaiblissement de la royauté. La féodalité se développe.

De la période anarchique 877-987 émergent les Robertiens de Paris. Entretemps (911), les Normands s'installent en Normandie.

Louis V, le Fainéant, le dernier souverain carolingien s'éteint. Après s'être illustré dans la défense du Royaume de France contre les Normands où il concurrence les deniers descendants de la lignée de Charlemagne, Hugues Capet s'empare de la couronne (987-990) et fonde ainsi la dynastie des Capétiens.

Les quatre premiers Capétiens, Hugues Capet, Robert II, Henri Ier et Philippe Ier sont tour à tour les maîtres d'un réel petit domaine autour de Paris.





--------------------------------------------------------------------------------
LE BAS MOYEN ÂGE
--------------------------------------------------------------------------------


Louis VI le Gros (1108-1137) et Louis VII le Jeune agrandissent leur domaine et confirment leur autorité face aux féodaux.
De 1108 à 1180, on assiste à un essor économique et urbain. Les communes se constituent. L'Église se renouvelle. C'est l'époque de la chevalerie et des croisades. La bourgeoisie prend forme et les arts connaissent un nouveau souffle (art roman, puis gothique). L'ombre d'une menace plane pourtant: l'"Empire angevin" des rois d'Angleterre (Plantagenêts).

Philippe II Auguste donne à la monarchie capétienne son caractère national avec la victoire de Bouvines en 1214.

Saint Louis (Louis IX) règne de 1226 à 1270. Son intégrité lui confère le rôle d'arbitre de la chrétienté. Son successeur Philippe IV le Bel affermit la royauté capétienne. Le dernier Capétien direct, Charles IV le Bel meurt en 1328. Suit une crise dynastique qui fait renaître l'antagonisme franco-anglais. C'est ce qui provoque la guerre de Cent ans.

Sous Philippe VI de Valois et Jean II le Bon, période plutôt sombre. Défaites de Crécy en 1346 et de Poitiers dix ans plus tard, ayant pour conséquence une importante implantation anglaise dans la France du Sud-Ouest.

Charles V le Sage redore le blason français de 1364 à 1380. Mais ses efforts seront anéantis par son fils Charles VI, qui est un allié des Anglais, donc un adversaire de la royauté. Le royaume est submergé: défaite d'Azincourt (1415). Les Anglais deviennent maîtres du pays par le Traité de Troyes en 1420.

De 1422 à 1461, Charles VII, d'abord aidé par Jeanne d'Arc, débarrasse le territoire national de la présence des Anglais et restaure l'autorité royale.

_________________
Ace, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.
AD HONORES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr
Morgana
Baron, Baronne
Baron, Baronne


Nombre de messages: 374
Age: 27
Lieu d'origine: Au coin du feu
Date d'inscription: 01/04/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 11 Nov 2006 - 18:04

fée viviane a écrit:


c'est un article qui parle de la littérature moyenageuse :

http://gallica.bnf.fr/themes/LitMA.htm
Oooooh mille mercis pour ce lien gente Dame ! Voilà qui me sera très utile !!! cheers

Pour essayer de rester dans le sujet, sans prétendre apporter de nouvelles informations, on m'apprend cette année que le Moyen-Age se termine en 1453 (date qui a été citée plus haut). Jacques Le Goff prend, lui, la date de 1493 (qui a aussi été citée). Mais là, il cite très justement Alphone Allais : "L'homme de 1492 savait-il en s'endormant le 31 décembre au soir du Moyen-Age, qu'il se réveillerait le lendemain 1er janvier 1493 au matin de la Renaissance ?"
Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antica.highforum.net
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 11 Nov 2006 - 18:14

Morgana a écrit:
L'homme de 1492 savait-il en s'endormant le 31 décembre au soir du Moyen-Age, qu'il se réveillerait le lendemain 1er janvier 1493 au matin de la Renaissance ?" Mr.Red

J'aime cette remarque Dame Morgana.... Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 11 Nov 2006 - 18:45

moi aussi...mais une question comme ça...on connait donc le Moyen Age, la Renaissance, le siècle des Lumières etc...mais pour nous, comment s'appelle notre période?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgana
Baron, Baronne
Baron, Baronne


Nombre de messages: 374
Age: 27
Lieu d'origine: Au coin du feu
Date d'inscription: 01/04/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 11 Nov 2006 - 19:02

Période contemporaine ? ( lol! je tente...) puisque le monde moderne, c'est à partir de la Révolution Française..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antica.highforum.net
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 11 Nov 2006 - 20:48

en effet cela semblerait logique, merci dame morgana d'avoir osé vous jeter dans la fosse aux lions lol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 1883
Age: 41
Lieu d'origine: Auvergne
Date d'inscription: 21/10/2005

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mer 15 Nov 2006 - 12:03

J'ai fait une petite nanlyse suite à ma lecture du Bouquin "françois Villon" de Jean Favier :

Avec la fin de la guerre de 100 ans, la France connaît un renouveau économique, les offres d'emploi sont en net croissance surtout en ce qui concerne le bâtiment. Un sentiment national est en train de poindre changeant l'appellation francs en français.

On voit apparaître aussi une révolution dans le langage, des auteurs tels Villon modernisant le vieux François.

De plus, les barons francais avec la tranquilité qui survient suite à l'unité nationale commencent à laisser les armes de côté...de guerriers ont les qualifient dès lors de berger. La mode est à la campagne. Les barons délaissent les villes et s'installent dans des chateaux en campagne. la mode des bords de Loire commence à s'installer.
Architecturalement, les jardins se multiplient et les grandes fenètres commencent à remplacer les meurtrières.
Les cours se modifients, les barons s'entourent de poètes plus que de guerriers à l'instar de charles d'Orléans, du Duc d'Anjou, du Duc de Berry,....
Ces barons se mettent à l'art et au mécénat.

Enfin, l'italianisme fait son apparition.

Ajoutons à cela la réforme religieuse qui pointe le bout de son nez.

Tous ces changements de cultures et de valeur conduisent vers la renaissance et l'exemple flagrant en est François 1er.

A priori la passage du moyen âge s'est fait lentement par une révolution culturelle et religieuse aidé par un renouveau économique et se serait donc effectué des années 1450 à 1500.

_________________
Ace, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.
AD HONORES


Dernière édition par le Lun 20 Nov 2006 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr
Rana
Comte, Comtesse
Comte, Comtesse


Nombre de messages: 520
Age: 29
Lieu d'origine: Nantes =)
Date d'inscription: 07/11/2006

MessageSujet: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mer 15 Nov 2006 - 14:17

cooki ^^ tout le monde

pour répondre a ta question fée viviane, d'apres mes cours d'histoire de fac, les temps moderne débutent à la renaissance et se termine à l'époque contemporaine. Est présent dans l'époque moderne :
-renaissance = XVIème siecle
-siecle des lumières = XVIIème et XVIIIème siècle
-époque contemporaine = commence en 1789 et se termine à nos jours

voila poutou a tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Jeu 23 Nov 2006 - 14:23

Quelques date éssentielles du Moyen-Age

-----------------------------------------------------------------------------------

Mérovingiens (481-751)

- 481

* Clovis est proclamé roi des Francs ; il a 15 ans !

- 486

* Victoire de Clovis à Soissons contre Syagrius dernier rempart de l’autorité romaine

- 493

* Clovis épouse Clotilde, une princesse Burgonde convertie au christianisme.
* Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths.

- 498

* Baptème de Clovis

- 500

* Pétra : fin de la civilisation Nabatéenne

- 507

* A la bataille de Vouillé (près de Poitiers) , Alaric est vaincu et tué. Clovis conquiert l’Aquitaine, royaume des Wisigoths

- 511

* le royaume de Clovis est partagé entre ses quatre fils : Thierry règne à Metz, Clodomir à Orléans, Childebert à Paris et Clotaire à Soissons.

- 513-539

* le Royaume Franc fut réunifié, sous Clotaire II et son fils Dagobert 1er et ce fut l’apogée de la Civilisation mérovingienne.
* A la mort la mort de Dagobert, le Royaume fut à nouveau partagé et la décadence commença.

- 533

* vandales chassées d’Afrique du Nord par les byzantins

- 570

* naissance de Mahomet à La Mecque

- 610

* Mahomet a une vision : L’archange Gabriel l’investit de sa mission
* Naissance de l’Islam

- 622

* L’Hégire

- 632

* Mort de Mahomet à Medine

- 636-646

* l’empire byzantin, la Syrie et l’Egypte sont pris par les arabes

- 651

* fin des perses avec la conquête arabe

- 732

* Certains Rois étant enfants, les ministres (maires du palais) s’imposèrent au gouvernement et évincèrent le pouvoir royal qui ne devint plus que théorique ; les Rois ne pouvait plus rien faire, d’où le nom qui leur fut donné de Rois fainéants !
* Ce nom passera à la postérité avec un caractère péjoratif, injustifié pour ces derniers Mérovingiens.
* En particulier, le maire du palais Pépin d’Héristal imposa bientôt son autorité sur la plus grande partie de l’ancien Royaume Franc. Son fils, Charles Martel, se rendit indispensable en mettant fin, à Poitiers, en 732, aux "razzias" des arabes (déjà installés en Espagne

- 751

* Pépin convoque à Soissons l’assemblée des Francs et se fait élire roi.

Les Carolingiens (751-987)

- 755-756

* Pépin part en expédition en Italie contre les Lombards, les ennemis du pape, et leur prend 22 villes.

- 768

* décès de Pépin le Bref(715-768) (Le fils de Charles Martel) ,
* Pépin le Bref, avec l’appui du pape, mit fin à la dynastie Mérovingienne en se faisant proclamer Roi . Gouvernant effectivement le Royaume, demanda à la plus haute autorité religieuse, le pape, qui devait être Roi "celui-qui avait hérité du titre ou celui qui gouvernait ? Le pape optant pour la deuxième proposition, Pépin fit tonsurer le dernier Mérovingien qui finit ses jours dans un monastère.
* Puis, il demanda au pape de le "sacrer", renouvelant ainsi le baptême de Clovis qui l’avait ainsi fait "l’élu de Dieu" et pas seulement des hommes.

- 778

* Expédition en Espagne contre les Sarrasins. Au retour, l’arrière-garde est attaquée à Roncevaux. (Chanson de Roland)

- 785

* La Saxe est soumise et rattachée au royaume franc.

- 800

* Le fils de Pépin, Charlemagne agrandit le Royaume en conquérant et chistianisant, au Nord, à l’Est et au Sud-Est ! Si bien que le pape qu’il avait secouru, le proclame Empereur d’Occident

- 813

* Charlemagne nomme son fils, Louis, empereur.

- 814

* Mort de Charlemagne à Aix-la-Chapelle. Son fils Louis le Pieux lui succède.

- 823

* Naissance du quatrième fils du roi, le futur Charles le Chauve, qui en fait son successeur et déchaîne la colère de ses autres fils.

- 829

* Assemblée de Worms qui donne à Lothaire l’Italie et à Charles l’Alsace, l’Alamanie et une partie de la Bourgogne.

- 843

* Les petits-fils de Charlemagne partagèrent l’Empire en 3 parties qui, plus tard, furent à l’origine de la France, à l’Ouest et de l’Allemagne, au Nord-Est. Après la mort de Charlemagne, puis celle de son fils Louis le Pieux, les 3 fils de celui-ci se disputent l’empire. 2 d’entre eux s’accordent contre le 3° lors des SERMENTS DE STRASBOURG. Réconciliés ils décident de se partager l’empire en 843 par les TRAITES DE VERDUN.

- 845

* Les Normands, après avoir remonter la Seine, s’emparent de Paris. Charles le Chauve achète leur départ.

- 869

* Charles le Chauve devient roi de Lotharingie

- 875

* Charles le Chauve se fait couronner empereur par le pape.

- 877

* Devant le pouvoir grandissant des Seigneurs du royaume, Charles le Chauve est contraint de convoquer une assemblée à Quierzy sur Oise qui reconnaît le principe de l’hérédité des charges. Mort de Charles le Chauve (empoisonné ?). Son fils, Louis II le Bègue, lui succède. Début de la décadence carolingienne.

- 879

* Mort de Louis II le Bègue.

- 888

* Eudes, comte de Paris, est élu roi de Francia occidentalis.

- 893

* D’autres seigneurs élisent roi Charles III le simple (héritier carolingien).

- 898

* A sa mort, Eudes reconnaît Charles III comme successeur.

- 900

* fin énigmatique des Mayas sauf dans les basses terres du Nord
* les débuts de l’art Roman (X° siècle)
* les Kitan 3° dynastie de protomongols

- 911

* Charles III signe avec les normands l’accord de Saint-Clair-sur-Epte qui crée le duché de Normandie et met fin aux invasions.

- 923

* Bataille à Soissons entre l’armée de Charles III et celle de Robert Ier, proclamé roi en l’an 922. Robert est tué mais Charles III doit battre en retraite. Raoul, duc de Bourgogne est élu roi.

- 929

* Charles III meurt en captivité.

- 936

* Mort de Raoul. Les grands, à l’instigation d’Hugues le Grand, nomment roi Louis IV d’Outremer (fils de Charles III, il était réfugié en Angleterre).

- 954

* Mort de Louis IV. Son fils, Lothaire lui succède.

- 986

* Mort de Lothaire. Son fils Louis V devient le dernier roi carolingien.

- 987

* A la mort accidentelle de Louis V qui n’a pas de fils, Hugues Capet, fils d’Hugues le grand, se fait élire roi à l’assemblée de Senlis.

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Jeu 23 Nov 2006 - 14:27

Suite des dates du précédent post :

Les Capétiens (987-1328)

- 996

* Mort d’Hugues Capet. Son fils, Robert II le Pieux (996-1031), lui succède.

- 999

* L’archevêque de Reims devient pape sous le nom de Sylvestre II.

- 1003

* Début de famines et épidémies dans le royaume.

- 1031

* Mort de Robert II. Son fils Henri Ier (1031-1060) accède au trône.

- 1032

* Nouvelle période de famine.

- 1035

* Guillaume le Bâtard devient duc de Normandie.

- 1043

* Nouvelle famine.

- 1054

* schisme d’orient

- 1060

* Mort d’Henri Ier. Son fils Philippe Ier (1060-1108) lui succède.

- 1066

* Mort (sans descendance) du roi d’Angleterre Édouard le Confesseur. Il avait nommé comme successeur, Guillaume de Normandie.
* En octobre : Bataille d’Hastings et victoire des troupes de Guillaume, duc de Normandie, sur celle d’Harold, beau-frère d’Édouard, qui avait pris la couronne.

- 1071

* Invasions turques en Asie Mineure

- 1078

* Prise de Jérusalem par les Turcs ce qui provoque une grande émotion en Occident.

- 1087

* Mort de Guillaume le Conquérant.

- 1088

* Election d’Urbain II

- 1095

* appel d’Urbain II à Clermont : première croisade
* échec des croisades populaires en 1096

- 1099

* Conquête de Jérusalem par les Croisés.

- 1108

* Mort de Philippe Ier. Avènement de son fils Louis VI le Gros (1108-1137).

- 1115

* Fondation de l’abbaye de Clairvaux.

- 1119

* Création de l’Ordre du temple
* Défaite de Louis VI en Normandie face au roi d’Angleterre Henri Ier Beauclerc.

- 1122

* Suger, ami et principal conseiller du roi Louis VI, devient abbé de Saint-Denis.

- 1132

* Début de la construction de la basilique Saint-Denis.

- 1137

* Mort de Louis VI. Avènement de son fils Louis VII (1137-1180)

- 1141

* Le comte de Toulouse refusant l’hommage au roi, Louis VII met le siège devant la ville mais c’est un échec.

- 1142

* Début de la guerre contre le comte Thibaud de Champagne.

- 1143

* Louis VII prend d’assaut et fait brûler la ville de Vitry-en-Perthois.

- 1144

* Les Turcs prennent Édesse (possession franque en Asie mineure) et massacrent les chrétiens.

- 1145

* Le pape Eugène III décrète, par une bulle, le prêche d’une nouvelle croisade.

- 1146

* Saint Bernard prêche la 2ème croisade

- 1148

* Échec cuisant des croisés à Damas.

- 1149

* échec de la deuxième croisade

- 1151

* Mort de Suger.

- 1152

* Annulation du mariage de Louis VII et d’Aliénor d’Aquitaine.
* Aliénor se remarie Henri Plantagenêt.

- 1154

* Henri Plantagenêt devient roi d’Angleterre sous le nom de Henri II.

- 1163

* Début de la construction de Notre-dame de Paris.

- 1169

* Saladin unifie le monde musulman (Syrie-Egypte)

- 1177

* Paix de Nonancourt conclue entre la France et l’Angleterre.

- 1179

* Peu de temps avant sa mort, Louis VII fait sacrer et couronner roi son fils Philippe.

- 1180

* Avènement de Philippe II Auguste (1180-1223)

- 1187

* prise de Jérusalem par Saladin

- 1189

* Richard Cœur de Lion devient roi d’Angleterre.
* Début de la troisième croisade (expédition de Frédérique Barberousse, Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion).

- 1190

* Après la noyade de Frédéric Barberousse en Asie mineure, l’armée allemande se disloque.

- 1191

* Après un long siège de la ville, les croisés prennent Saint-Jean-d’Acre.
* Retour de Philippe Auguste en France alors que Richard II Cœur de Lion poursuit la croisade.

- 1194

* Défaite de Philippe Auguste à Fréteval face à Richard II.

- 1199

* Mort de Richard Cœur de Lion lors du siège d’une forteresse dans le Limousin. Son frère, Jean sans Terre, devient roi.

- 1202

* Quatrième croisade
* Philippe Auguste confisque les fiefs français du roi d’Angleterre Jean sans Terre.

- 1204

* Prise de Château-gaillard puis de Rouen par les français aux Anglais.
* Seconde prise et pillage de Constantinople par les croisés.

- 1209

* croisade contre les Albigeois (hérétiques cathares) dans le Languedoc

- 1213

* Jean sans Terre est mis au ban de la chrétienté par le pape Innocent III.

- 1214

* Victoire de Philippe Auguste à Bouvines
* Naissance de Saint-Louis.

- 1216

* Mort d’Innocent III.
* Mort de Jean sans Terre, avènement d’Henri III.

- 1223

* Mort de Philippe Auguste. Avènement de son fils Louis VIII le Lion (1223-1226)

- 1226

* Mort de Louis VIII. Son fils Louis IX le Saint (1226-1270) étant trop jeune, la reine, Blanche de Castille, devient régente.

- 1228

* Sixième croisade (1228-1229) : récupération de Jérusalem

- 1231

* Grégoire III crée l’Inquisition
* L’Inquisition est confiée aux ordres mendiants (dominicains et franciscains)

- 1234

* Majorité de Louis IX

- 1244

* Bûcher de Montségur
* Perte définitive de Jérusalem par les latins

- 1245

* Début de la construction de la Sainte-Chapelle. (terminée en 1248)

- 1248

* Départ de Saint-Louis pour la croisade d’Égypte. Sa mère, Blanche de Castille, devient régente du royaume.

- 1249

* Prise de Damiette par les croisés.

- 1250

* Défaite à Mansourah (Égypte). Louis IX est fait prisonnier.
* Après sa libération, Saint-Louis restera quatre années en Orient où il essayera de relever les ruines du royaume de Jérusalem.

- 1251

* Révolte des pastoureaux (bergers) en Flandre et en Picardie.

- 1252

* Mort de Blanche de Castille.
* Le pape autorise les inquisiteurs à utiliser la torture

- 1254

* fin de la Septième Croisade

- 1258

* Prise de Bagdad par les Mongols ; fin du khalifat abbasside

- 1260

* Les Mongols rejetés de Syrie par les Mamelouks

- 1261

* reconquête de Constantinople par les byzantins

- 1266

* Saint-Louis appelle le pape Clément IV à lancer une nouvelle croisade.

- 1270

* Départ de Saint-Louis pour la VIIIe et dernière croisade.
* Mort de Saint-Louis à Tunis.
* Philippe, son second fils, devient roi sous le nom de Philippe III le Hardi (1270-1285).
* Deuxième concile de Lyon

- 1272

* Mort d’Henri III d’Angleterre.
* Avènement d’Édouard Ier.

- 1273

* Échec de la candidature de Philippe III à l’Empire.

- 1276

* Soulèvement de la Navarre.

- 1279

* Traité d’Amiens. Le roi cède l’Agenais aux Anglais.

- 1285

* Mort de Philippe III à Perpignan (maladie) après avoir vainement essayé de s’emparer de la couronne d’Aragon.
* Avènement de son fils Philippe IV le Bel (1285-1314).

- 1291

* Chute d’Acre : disparition des Etats latins de Terre sainte

- 1297

* Second fils d’un chevalier écossais, William Wallace n’apparaît dans l’histoire qu’en mai 1297, après la déposition de John de Balliol et la confiscation de la monarchie écossaise par Édouard Ier d’Angleterre.

- 1298

* Marco Polo est de retour à Venise

- 1303

* Le 7 septembre, attentat d’Agnani (Philippe le Bel fait arrêter le pape Boniface VIII à Agnani mais les habitants de la ville le libèrent le 9 septembre).
* Le 11 octobre, mort du pape Boniface à Rome. Élection du pape Benoît XI.

- 1307

* Vendredi 13 Octobre : Arrestation des templiers dans le royaume de France
* 19 Octobre - 24 Novembre : Cent trente-huit prisonniers sont interrogés à Paris dans la salle basse du Temple par l’inquisiteur Guillaume de Paris. En fait, trente-six devaient mourir des suites de ces tortures ! Trois d’entre eux ont seulement niés avoir commis les crimes qu’on leur reproche

- 1309

* La papauté (Clément V) quitte Rome pour Avignon du fait de l’instabilité en Italie

- 1310

* cinq cent soixante treize templiers ont demandé à témoigner. Les templiers parviennent à organiser leur défense en dépit des obstacles et désignèrent quatre porte parole : Renaud de Provins, Pierre de Boulogne, Guillaume de Chambonnet et Bertrand de Sartigues.
* 9 jours plus tard , un bûcher fut dressé le lendemain hors de Paris, près de la porte Saint Antoine, sur lequel cinquante quatre templiers moururent en proclamant leur innocence, comme "relaps".

- 1312

* La Bulle Ad Providam attribue à l’Ordre de l’Hôpital les biens des Templiers.

- 1314

* Un échafaud avait été dressé sur le parvis de Notre-Dame de Paris. On fit comparaître les quatre dignitaires : Jacques de Molay, le maître de l’Ordre, Hugues de Pairaud, visiteur de France, Geoffroy de Charnay, précepteur de Normandie, et Geoffroy de Gondeville, précepteur du Poitou et d’Aquitaine.
* Deux personnages manquaient : Guillaume de Nogaret et Guillaume de Plaisians, morts l’un et l’autre l’année précédente.
* L’Ordre était saint, la règle du Temple était sainte, juste et catholique. Ils n’avaient pas commis les hérésies qu’on leur attribuait. Le jour même, un bûcher était dressé près du jardin du Palais,devant la foule saisie de stupeur, ils moururent avec le plus tranquille courage en assignant le pape Clément V et Philippe le Bel à comparaître devant le tribunal de Dieu avant la fin de l’année ...
* Mort du pape Clément V, au château de Roquemaure dont les ruines dominent encore la vallée du Rhône.
* 1 mois plus tard : Mort de Philippe le Bel, frappé d’apoplexie le 4 Novembre. soit 8 mois plus tard
* Le 30 novembre 1314, mort de Philippe le Bel. Avènement de son fils Louis X le Hutin (1314-1316)

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Jeu 23 Nov 2006 - 14:28

Suite des dates du Post précédent :

- 1315

* la Grande Famine
* Louis X fait pendre l’ancien conseiller de son père, Enguerrand de Marigny.

- 1316

* En juin, mort du roi Louis X. La reine Clémence étant enceinte, Philippe V le Long (1316-1322), second fils de Philippe le Bel, devient régent.
* La reine accouche d’un fils Jean Ier le Posthume qui meurt quelques jours après.

- 1317

* Le 9 janvier, sacre de Philippe V.
* En février, une assemblée, réunit à Paris par Philippe V, décide que "femme, ne peut succéder au royaume de France".

- 1320

* Ordonnance de Vivier-en-Brie qui crée la Chambre des comptes.

- 1322

* Mort de Philippe V qui n’a eu que des filles. Son frère Charles IV le Bel (1322-1328) lui succède.

- 1324

* Charles IV confisque aux Anglais le duché de Guyenne.

- 1327

* Un traité franco-anglais rend à Édouard III d’Angleterre le duché de Guyenne.

- 1328

* Mort de Charles IV, dernier roi de la branche directe des capétiens.

Les Valois (1328-1498)

- 1328

* La lignée capétienne directe s’éteint, les 3 fils de Philippe le Bel étant mort successivement, la France se choisit pour roi Philippe VI (1328-1350) Comte de Valois plutôt qu’Edouard III ,roi d’Angleterre et neveu du roi défunt.

La guerre de Cent Ans (1328-1453)

- 1331

* Édouard III d’Angleterre renouvelle son hommage à son suzerain le roi de France Philippe VI.

- 1332

* Philippe VI bannit son beau-frère Robert d’Artois qui pour se venger va pousser Édouard III à la guerre.

- 1337

* Philippe VI confisque à nouveau la Guyenne aux Anglais.
* Édouard III d’Angleterre (petit-fils de Philippe le Bel) s’attribue le titre de roi de France.

- 1340

* La flotte française, qui tentait de protéger la Flandre, est décimée par les Anglais dans la baie de l’Écluse.

- 1341

* Début de la guerre de succession de Bretagne (Philippe VI soutient Jeanne de Penthièvre tandis que le roi d’Angleterre soutient Jean de Montfort).

- 1343

* Une trêve est signée à Malestroit.

- 1346

* Le 26 août, bataille de Crécy (Picardie) et défaite mémorable des Français face aux Anglais.

- 1347

* Après un long siège, les Anglais s’emparent de Calais.

- 1348

* Apparue à Marseille, la peste noire se propage dans toute l’Europe (elle prend fin en 1351 après avoir décimée plus du tiers de la population européenne).

- 1349

* Philippe VI achète au roi de Majorque la ville de Montpellier.

- 1350

* Mort de Philippe VI. Avènement de son fils Jean II le Bon (1350-1364).

- 1354

* Charles de Navarre (dit le Mauvais), fait assassiner le connétable de France Charles d’Espagne.

- 1355

* Le Prince noir (Édouard, prince de Galles) ravage et pille le midi de la France.

- 1356

* Le 5 avril, Jean le Bon, fait arrêter à Rouen Charles le Mauvais, roi de Navarre et Comte d’Évreux, qui complotait. Le 19 septembre, les Français sont écrasés à Poitiers par les Anglais. Le roi de France, Jean le Bon, est capturé. A la fin de l’année la misère est générale en France.

- 1357

* Le roi de France Jean, prisonnier, est conduit en Angleterre.
* Le 8 novembre, Charles le Mauvais s’évade de sa prison (château d’Arleux).

- 1358

* Le 22 février, Etienne Marcel, prévôt des marchands, envahit le palais royal.
* Le 14 mars, le dauphin Charles prend le titre de régent du royaume.
* Le 4 mai, le régent convoque, contre la volonté d’Etienne Marcel et Charles le Mauvais, une assemblée des trois ordres.
* En juin, Grande Jacquerie
* les paysans du nord de l’Île de France et du Beauvaisis se révoltent, attaquent et pillent les châteaux. Après avoir pris la ville de Meaux, les Jacques en sont chassés et massacrés.
* Le 31 juillet, Etienne Marcel est assassiné par la foule parisienne conduite par des agents royalistes.

- 1360

* Le 8 mai, paix de Brétigny conclue avec les Anglais.
* Le 24 octobre, traité de Calais où le roi de France renonce à la Guyenne, la Gascogne, la Saintonge, l’Angoumois, le Périgord, le Quercy, le Rouergue, l’Agenais, le Poitou et le Limousin.
* Le 13 décembre, le roi Jean le Bon, libéré, fait son retour à Paris.

- 1362

* Victoire des routiers au sud de Lyon sur les troupes du roi.

- 1363

* Les trois états se réunissent à Amiens et refusent de ratifier le traité de Calais.

- 1364

* Le 3 janvier, le roi Jean retourne à Londres.
* Le 8 avril, mort de Jean le Bon à Londres. Avènement de son fils Charles V le Sage (1364-1380).

- 1365

* En mars, traité de paix de Pampelune entre Charles V et Charles le Mauvais (roi de Navarre). Le roi récupère les comtés de Mantes, de Meulan et de Longueville.
* En avril, traité de Guérande qui confirme Jean de Montfort comme duc de Bretagne.

- 1366

* Charles V négocie le départ des routiers pour une expédition en Espagne.

- 1367

* Du Guesclin est fait prisonnier lors de la bataille de Navarete (Castille, Espagne)

- 1369

* Après avoir vaincu Pierre le Cruel, soutenu par les Anglais, Henri de Trastamare, soutenu par les Français, devient roi de Castille. En juin, Édouard III d’Angleterre reprend le titre de roi de France. Charles V lui confisque l’Aquitaine.

- 1370

* Du Guesclin est nommé connétable par le roi Charles V.

- 1372

* Le duc de Bretagne s’allie avec les Anglais.

- 1376

* Mort du Prince noir.

- 1377

* La papauté (Grégoire XI) revient à Rome

- 1378

* L’Eglise d’Occident se divise : deux papes sont élus en même temps (le grand schisme)

- 1380

* Le 13 juillet, mort de Du Guesclin.
* Le 16 septembre, mort de Charles V. Avènement de son fils Charles VI le Fou (1380-1422) qui a 12 ans. La régence est assurée par ses quatre oncles : Les duc d’Anjou, de Berry, de Bourgogne et de Bourbon.

- 1381

* Révoltes à Béziers et Carcassonne sévèrement réprimées.

- 1382

* En mars, Révolte à Paris des "maillotins" contre le pouvoir.
* En novembre, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, défait les Gantois (Flamands) révoltés lors de la bataille de Rozebeke.

- 1386

* Les régents préparent, avec l’aide de l’Écosse, une invasion de l’Angleterre.

- 1388

* En août, une nouvelle trêve est conclue avec l’Angleterre.
* En octobre, le roi, âgé de 20 ans, décide de régner seul et met fin à la régence.

- 1392

* Premiers signes de démence du roi. Ses oncles reviennent au pouvoir.

- 1393

* Bal des Ardents (bal costumé, donné en l’honneur de Charles VI, qui finit en incendie et aggrava la santé mental du roi).

- 1396

* La France prend possession de Gènes.

- 1399

* Henri IV de Lancastre devient roi d’Angleterre.

- 1404

* Mort de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne et régent du royaume. Son fils, Jean sans Peur, lui succède.

- 1407

* Jean sans Peur (duc de Bourogne) fait assassiné Louis d’Orléans, le frère du roi.

- 1409

* La France perd Gènes.

- 1411

* Une guerre civile éclate entre Bourguignons et Amargnacs.

- 1413

* En mai, Massacre à Paris d’Armagnacs par les Bourguignons conduits par l’écorcheur Caboche.

- 1415

* Henri V, roi d’Angleterre, réclame à la France l’application des traités de Brétigny et de Calais signés en - 1360. Il réunit une puissante armée et débarque en France.
* Le 25 octobre, bataille d’Azincourt (plateau d’Artois) où soldats et chevaliers français sont taillés en pièces par les Anglais.
* En décembre, Bernard d’Armagnac est nommé connétable de France.

- 1417

* Henri V revient en France en août, assiège Caen et prend la ville.
* En novembre, l’élection du pape Martin V met fin au Grand Schisme.

- 1418

* En mai, les Bourguignons s’emparent de Paris.
* En juin, Bernard d’Armagnac et ses partisans sont massacrés à Paris par les Bourguignons.
* En octobre, le dauphin Charles devient régent de France.

- 1419

* En janvier, les Anglais prennent Rouen et deviennent maître de la Normandie.
* Septembre, Jean sans Peur est assassiné à Montereau par les hommes du Dauphin Charles.

- 1420

* En mai, Traité de Troyes conclu avec les Anglais.(Henri V obtiendra la couronne de France à la mort de Charles VI. De plus, il épouse Catherine de France, la fille de Charles VI et d’Isabeau de Bavière)

- 1422

* En août, mort d’Henri V à Vincennes d’une hémorragie intestinale. Son fils, Henri VI, n’a que dix mois.
* En Octobre, mort de Charles VI. Jean de Bedford, oncle d’Henri VI, devient régent du royaume de France.

- 1423

* Les partisans du Dauphin Charles sont battus par les Anglais et Bourguignons à Cravant.

- 1425

* Prise du Mans par les Anglais.

- 1428

* En octobre, les Anglais assiègent Orléans.

- 1429

* Le 29 avril, Jeanne d’Arc et des soldats pénètrent dans Orléans.
* Le 8 mai, les Anglais lèvent le siège.
* Le 17 juillet, Charles VII (1428 - 1461) est sacré à Reims.

- 1430

* Jeanne d’Arc est capturée par les Bourguignons à Compiègne. Elle sera livrée aux Anglais en novembre, pour la somme de 10.000 écus.

- 1431

* Le 30 mai, Jeanne d’Arc est brûlée vive sur la place du marché de Rouen.
* Le 16 décembre, Henri VI, roi d’Angleterre, se fait sacrer roi de France à Notre-dame de Paris.

- 1435

* En septembre, paix d’Arras entre le roi de France et le duc de Bourgogne (Philippe le Bon). Le roi cède les comtés d’Auxerre, de Mâcon et de Boulogne-sur-Mer.

- 1436

* En avril, les forces royales reprennent Paris.

- 1437

* Entrée de Charles VII à Paris.

- 1438

* Une assemblée de théologiens et prélats se réunit à Bourges (Pragmatique Sanction, qui supprime un grand nombre de taxes versées au Pape).

J'ai pris comme date de fin l'invention de l'imprimerie par Guttenberg en 1440....

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Fée Viviane
Chancelier, Chancelière
Chancelier, Chancelière


Nombre de messages: 1350
Age: 28
Lieu d'origine: Près de Rouen, sur la terre des Normands
Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Jeu 23 Nov 2006 - 14:28

j'ai bien fait de tout lire j'allais rajouter des choses sur guillaume le conquérant mais c'est fait vous avez bien travaillé messire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Jeu 23 Nov 2006 - 14:30

Merci Belle Dame.... Wink

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Theodora
Chambellan, Suivante
Chambellan, Suivante


Nombre de messages: 151
Age: 26
Lieu d'origine: Mont du Lyonnais et St Etienne
Date d'inscription: 19/06/2008

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mer 7 Jan 2009 - 16:17

J'ai donc vu un découpage en trois parties:
Le haut Moyen-Age= de 410 à 1050
Le Moyen-Age classique = du XIème au XIIIème siècle
La fin du Moyen-Age= XIV ème au XVème siècle
Ici, le découpage va de Clovis à Christophe Colomb.

Il est à noter que les découpages varient très souvent et qu'elles dépendent énormément des courants et des visions des historiens, cependant il n'est pas inintéressant d'étudier chacune de ces théories et ce sur quoi elles se basent.

voici, les références: Le Moyen Age en Occident
Balard, Michel - Genet, Jean-Philippe - Rouche, Michel
Hachette Supérieur , Paris
collection HU
Parution : Août 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godefroy de Bouillon
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 2423
Lieu d'origine: Pays de Brocéliande (35)
Date d'inscription: 21/07/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mer 7 Jan 2009 - 16:50

Dame Théodora, Je vous remercie pour ces informations...

_________________
Godefroy de Bouillon, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.

Sois sans peur face à ton ennemi
Sois courageux et loyal
Prêche la vérité
Protège les faibles et les démunis
Tel est ton serment...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vampires.forum-box.com
Philippe de Sombreval
Chambellan, Suivante
Chambellan, Suivante


Nombre de messages: 144
Age: 33
Date d'inscription: 09/08/2006

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mer 7 Jan 2009 - 20:13

personnellement placer le moyen âge entre les déclins des deux empires romains me semble le plus logique. Il commence par la fin d'une ère.... Il se termine par la fin d'une autre.

d'autant que Christophe Colomb n'a fait que redécouvrir les Amériques. Leif Erikson les a trouvé le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enimia
Humble villageois
Humble villageois


Nombre de messages: 34
Age: 34
Lieu d'origine: Rouen
Date d'inscription: 13/07/2009

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 21 Aoû 2009 - 15:08

Theodora a écrit:
J'ai donc vu un découpage en trois parties:
Le haut Moyen-Age= de 410 à 1050
Le Moyen-Age classique = du XIème au XIIIème siècle
La fin du Moyen-Age= XIV ème au XVème siècle
Ici, le découpage va de Clovis à Christophe Colomb.

Il est à noter que les découpages varient très souvent et qu'elles dépendent énormément des courants et des visions des historiens, cependant il n'est pas inintéressant d'étudier chacune de ces théories et ce sur quoi elles se basent.

En effet les découpages varient très souvent. Il y a sans cesse débats entre les historiens pour dater la fin du moyen âge.
J'ajouterais que le moyen âge se termine à différents moments selon les pays/régions : par exemple la renaissance arrive très tôt en Italie. Pour d'autres régions, on reste dans le moyen âge au début du XVI e siècle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Ven 21 Aoû 2009 - 22:35

Pour découper le Moyen-Âge, je pense qu'il serait peut-être bon de tenir compte des évènement majeurs, en tout cas en parlant d'Histoire de France. Par exemple, les règnes de Philippe-Auguste, Louis XI et Philippe le BEl (j'en ai manqué? Question ), sont une période de prospérité, ça peut peut-être compter comme un âge... qui s'achèverait avec l'avènement de la guerre de Cent ans, qui serait plutôt une période de désastres, après la relative tranquilité des trois règnes précédants...
Et sinon, la Renaissance, vous la faites aller jusqu'où? J'avais pensé à Henri IV, mais je ne suis pas sur.
Revenir en haut Aller en bas
Ace
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 1883
Age: 41
Lieu d'origine: Auvergne
Date d'inscription: 21/10/2005

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 22 Aoû 2009 - 8:47

Lailoken a écrit:
Et sinon, la Renaissance, vous la faites aller jusqu'où? J'avais pensé à Henri IV, mais je ne suis pas sur.

C'est pas trop le sujet, mais en général, on s'accorde à dire que la Renaissance (appelé aussi Temps Moderne, Renaissance renvoyant à un terme plus artistiques qu'historique) en France se termine à la Révolution pour laissé place à l'Epoque Contemporaine.

Pour précision, on ne peut pas dire que le règne de Philippe Le Bel fut prospère ^^.. Augmentation des impôts, chasse aux sorcières vis à vis des juifs, des Lombards et des templiers pour piquer leur argent car le trésor est vide...

_________________
Ace, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.
AD HONORES


Dernière édition par Ace le Mar 8 Sep 2009 - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 8 Sep 2009 - 13:07

Waho!! Voilà un post plus qu'interessant!
J'avais des difficultés à situer précisément le début du Moyen-Age. Je me basais en fait sur la fin du règne du roi Arthur, (fin de la civilisation celte), à la suite de la chute de la civilisation romaine, notant la fin de l'ancienne religion celte (religion de la grande déesse) avec l'arrivée des prètres chrétiens qui prennent à ce moment là beaucoup d'importance.

Arthur trouve la mort à la bataille de Camlann contre les saxons(dates variables entre 470 et 542). Les dates que je trouve colleraient à peu près avec les dates précisées par notre ami Godefroy de Bouillon... Mais si on en croit mes élucubrations, les dates paraissent un peu avançées...
Donc peut on dire que le Moyen-Age commençant avec les mérovingiens en 481; Le roi Arthur en Bretagne c'est situé à cheval entre les deux époques?

Mais je ne suis pas sure du tout de mes sources...Je ne garantis rien!
Revenir en haut Aller en bas
Gimli
Humble villageois
Humble villageois


Nombre de messages: 21
Date d'inscription: 29/08/2009

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 8 Sep 2009 - 18:05

Argane a écrit:
Je me basais en fait sur la fin du règne du roi Arthur

Il me semble que la légende dur roi Arthur se passe bien après la fin de la civilisation celtique, non ?

Attention aux posts "doublons" mon cher Gimli..... Utilisez la fonction editer !!!! Wink Godefroy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 8 Sep 2009 - 18:53

Ah bon? Embarassed
Espèce d'inculte va Argane! Boulet
C'est bien ce que je disais...Mes sources peuvent ne pas valoir grand chose...Ma culture est pitoyable Rolling Eyes

Je compte sur vous pour me remettre dans le droit chemin! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ace
Chevalier de la Confrérie
Chevalier de la Confrérie


Nombre de messages: 1883
Age: 41
Lieu d'origine: Auvergne
Date d'inscription: 21/10/2005

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 8 Sep 2009 - 18:54

Attention ne dérivons pas du sujet : Dates du moyen âge.
Si vous voulez parler d'Arthur, c'est ici :

http://rivendell.forumactif.com/les-grimoires-f9/legendes-arthuriennes-t465.htm

_________________
Ace, Chevalier de la Confrérie, Administrateur du site.
AD HONORES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://empireoublie.free.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Lun 4 Avr 2011 - 11:48

J'ai trouvé un livre sur le moyen-âge en accès libre (gratuit depuis 2004, rédigé en 1997). Sacré moyen-âge de Martin Blais. Alors je pense diffuser des parties de son texte par-ci par-là sur le forum (pour compléter certains sujet et pour démarrer de nouvelles discussions si c'est intéressant). La source sera toujours notée.
Pour commencer, voici son chapitre premier sur les bornes du Moyen âge



Les bornes du Moyen Âge
La durée que représente le Moyen Âge n'est pas facile à marquer de deux dates : l'une qui en serait le début ; l'autre, la fin, car, ni au commencement ni à la fin, il n’y a eu rupture, mais lente évolution. On parle plutôt de zones frontières que de dates ou de lignes de démarcation. En effet, c'est en suivant une évolution de quelques siècles que nous assistons à la transformation de la civilisation antique (gréco-romaine) en une civilisation nouvelle, la civilisation médiévale.

Il est quand même d'usage d'épingler des dates : on n'imagine pas l'histoire sans ces balises. Situons donc le Moyen Âge par rapport à quelques dates importantes. À sa mort, en 395, l'empereur romain Théodose partage son vieil empire de 424 ans entre ses deux fils. Désormais, on parlera de deux empires : l'Empire romain d'Orient et l'Empire romain d'Occident. Comme la civilisation médiévale fleurira sur le territoire de l'Empire romain d'Occident ruiné par les invasions du Ve siècle, marquons-en d'abord l'étendue : du talon de la botte italienne jusqu'à l'Angleterre ; de l'Afrique du Nord jusqu'au Rhin et au Danube. Il comprenait donc le territoire occupé actuellement par l'Italie, par une partie de la Yougoslavie, de la Hongrie et de la Tchécoslovaquie, par l'Autriche, l'Allemagne, la France, l'Espagne, le Portugal, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et une partie de l'Angleterre.

De nombreux peuples « barbares » vivent alors de l'autre côté du Rhin et du Danube : Angles, Saxons, Frisons, Francs, Burgondes, Vandales, Alamans, Wisigoths, pour ne nommer que les plus connus. Ils ne cherchent pas à se liguer contre l'Empire, mais à s'y infiltrer, comme font de nos jours les réfugiés. Le mouvement contraire existe aussi : certains citoyens romains vont chercher la liberté chez les barbares ; d'autres restent, mais ils supplient le ciel de leur envoyer les barbares... Ils seront exaucés. De plus, l'armée romaine recrute des soldats et des généraux de l'autre côté du Rhin et du Danube. Parfois, ce sont des barbares recrutés par l'Empire qui repoussent d'autres barbares qui forcent les frontières.

Les Romains avaient emprunté aux Grecs le terme barbare. À l'origine, un barbare, c'était un étranger, un non-Grec. Le monde se partageait en Grecs et en barbares. Plus tard, il se partagea en Romains et en barbares, puis en chrétiens et en barbares. On prononçait ce mot avec un air hautain si l'on était Grec ou Romain, avec un air de compassion si l'on était chrétien. Ces barbares sont loin d'être des sauvages. Plusieurs de ces peuples connaissent les civilisations grecque et romaine, et ils les admirent. Certains en sont même profondément marqués. À l'occasion des guerres, ils ont transigé avec les diplomates grecs ou romains ; dans leur commerce extérieur, ils ont négocié avec les marchands grecs ou romains ; pour garantir l'exécution d'un traité, ils amenaient parfois en otages de jeunes nobles du peuple à maintenir sous le joug. Les chefs barbares parlaient le latin et souvent le grec.

Pour montrer que ces barbares ne sont pas des sauvages, Daniel-Rops donne l'exemple d'Alaric, conquérant wisigoth, qui, après s'être emparé d'Athènes, exige une étonnante rançon. Ce barbare revendique le droit de se promener pendant une journée dans la ville merveilleuse, d'aller admirer la statue de Phidias au Parthénon, de se faire lire le Timée de Platon et d'aller voir au théâtre une pièce d'Eschyle, les Perses. (On imagine que le Timée ne lui a pas été lu en version wisigothique.) Vous avez raison de penser que, depuis le IVe siècle, beaucoup de touristes plus barbares qu'Alaric ont visité Athènes...
Les « grandes invasions », qui taillèrent en pièces l'Empire romain d'Occident, commencèrent durant la nuit du 31 décembre 406. Les barbares installés aux frontières sont contraints de fuir devant les Huns, ces hommes trapus, aux yeux bridés, aux moeurs sauvages, qui arrivent d'Asie centrale, montés sur des chevaux infatigables, petits comme eux. Attila, qu’on surnommera le « fléau de Dieu », est à leur tête.

Les Francs, ancêtres des Français, s'installent dans le nord de la Gaule ; les Vandales traversent la Gaule en la pillant, s'arrêtent en Espagne, puis passent en Afrique, sous la conduite de Genséric, et ils s'emparent de Carthage en 439. Après deux échecs, Alaric, roi des Wisigoths, s'empare de Rome en 410 et la pille. C'est la stupeur générale. Rome, la ville éternelle, imprenable, tombée aux mains des barbares ! Les Wisigoths vont ensuite s'installer en Espagne. Depuis le fatal 31 décembre 406, les territoires soumis à l'Empereur romain d'Occident s'étaient constamment rétrécis.

Dès 404, l'empereur d'Occident, conscient du danger, s'était réfugié à Ravenne, une ville mieux protégée que Rome. Mais les barbares ne se font plus d'illusion sur la puissance de l'Empire. Ils connaissent sa vulnérabilité, et les attaques succèdent aux attaques, jusqu’au 4 septembre 476. Ce jour-là, un barbare, Odoacre, dépose celui qui devait être 1 le dernier des empereurs romains d'Occident et l'enferme dans une villa près de Naples. Cette date de 476 est habituellement donnée, à ceux qui en exigent une, pour marquer le début du Moyen Âge.

L’ancien Empire romain d'Occident est maintenant une mosaïque de royaumes barbares : les Ostrogoths règnent sur l'Italie et la Sicile ; les Vandales terrorisent l'Afrique du Nord, la Sardaigne et la Corse ; le royaume des Wisigoths recouvre presque toute l'Espagne et une grande partie de la Gaule ; les géants Burgondes sont installés dans le sud-est de la Gaule ; les Francs, destinés à un brillant avenir, occupent le nord de la Gaule ; les Britons, émigrés d'Angleterre, deviennent les Bretons et s'enracinent dans la pointe où ils se trouvent toujours avec leurs chapeaux ronds ; en Angleterre prennent pied pour longtemps les Angles et les Saxons. En poussant un peu plus vers le nord, on rencontrerait des peuples moins connus, mais j'en ai assez dit pour justifier l'expression « mosaïque d'États barbares ».

Ces peuples vont se livrer des guerres incessantes. L’une des figures dominantes sera, sans contredit, le roi des Francs, Clovis. Il n’avait hérité que d'un petit royaume, mais, pendant son long règne de trente ans (481-511), il en recula les frontières grâce à d'éclatantes victoires et consolida sa position par une conversion calculée au catholicisme.

Pour marquer le début du Moyen Âge, vous pouvez retenir l'année 476. Mais le Moyen Âge se situe également dans l'espace : il n’y a pas eu de Moyen Âge en Amérique du Nord, ni en Chine, ni en Australie. On parle de Moyen Âge dans les pays qui ont connu la civilisation gréco-romaine, puis qui l'ont perdue avant d'en développer une nouvelle. L'expression Moyen Âge évoque donc l'Empire romain d'Occident, moins l'Afrique du Nord, reconquise d'abord par l'Empire romain
d'Orient, puis par l'Islam.

La seule institution qui n'a pas été balayée par la tourmente barbare, c'est l’Église. C'est elle qui prend en charge l'enseignement et maintient la flamme vacillante de la culture antique. Elle va d'abord au plus pressé : assurer un minimum de formation à ses futurs prêtres et à ses moines. À cette fin, elle met sur pied son réseau d'écoles. Les plus modestes, ce sont les écoles paroissiales ou presbytérales. Partout où un prêtre a charge d'âmes, il doit ouvrir une école.
Naissait l'école de village, l'école partout présente, l'école élémentaire de type moderne, que l'Antiquité n'avait pas connue. « Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'école ? » dit la chanson. Et elle répond : « Ce fut Charlemagne », mais il serait peut-être plus juste de répondre : « Ce fut l'Église. »

Le réseau comprend ensuite les écoles épiscopales. Chaque évêque doit, comme tout prêtre, tenir une école. Ce sont des écoles de niveau supérieur aux écoles paroissiales. Parfois, c'est l'évêque lui-même qui y enseigne la théologie et y commente l'Écriture. Quand il s'en juge incapable — il a pu faire son « grand séminaire » en une semaine, comme nous verrons ! — ou qu'il n'a pas le temps d'enseigner, il confie la tâche à quelqu'un d'autre. Ces écoles épiscopales sont les
ancêtres de nos grands séminaires ; quelques-unes deviendront plus tard des universités. Le réseau comprend enfin les écoles monastiques. Chaque monastère doit avoir son école. Tout d'abord pour la formation des jeunes qui s'y préparent à devenir moines eux-mêmes, mais pour d'autres aussi qui recherchent un brin de culture. Né en Égypte, au début du IVe siècle, le monachisme s'implante en Occident avant la chute de l’Empire romain : les célèbres monastères de Ligugé et
de Marmoutiers datent de cette époque, mais le véritable organisateur du monachisme en Occident fut saint Benoît, né en Italie vers 480. À cause du rôle immense qu'il a joué, on l'a surnommé le « père de l'Europe ».

L’Empire romain d'Occident est alors en ruine. Tout est à construire. Je ne dis pas à reconstruire, car on n'est pas revenu en arrière vers la civilisation grécoromaine : on est allé vers une civilisation nouvelle, une civilisation chrétienne, qui se développera peu à peu pour donner ses plus beaux fruits quelques siècles plus tard.
Pour deux raisons, les six siècles qui s'étendent de la mort de saint Benoît en 548 jusqu'à la mort de saint Bernard en 1154, ont été qualifiés de « siècles bénédictins ». D'une part, parce que la plupart des moines de cette époque suivaient, en principe, la Règle de saint Benoît ; d'autre part, parce que les bénédictins exercèrent une influence déterminante dans tous les domaines de la vie : intellectuel, artistique, administratif, économique et, il va sans dire, spirituel et liturgique. Coïncide grosso modo avec les « siècles bénédictins » la première partie du Moyen Âge, qualifiée de haut Moyen Âge, c'est-à-dire du début, 476, jusqu'à l'an mille environ. Quand, dans Le monde de Sophie, Jostein Gaarder présente Thomas d'Aquin (1225-1274) comme le plus important philosophe du haut Moyen Âge, il confond le haut avec le bas ; quand il présente saint Augustin, mort en 430, comme l'un des deux grands penseurs du Moyen Âge, il commet une autre erreur.

Malgré ces louables efforts de l'Église, la situation ne sera pas brillante partout. Dans une sombre lettre au pape Zacharie, saint Boniface — milieu du VIIIe siècle — décrit la situation dans les Gaules. En voici quelques extraits. Plus un seul archevêque pour convoquer un concile. Seulement des évêques, qui ne sont d'ailleurs que des laïcs, des clercs adultères ou des publicains qui exploitent les évêchés. Des diacres qui vivent avec trois ou quatre concubines et lisent quand même l'Évangile en public. Certains de ces diacres deviennent prêtres ou même évêques sans modifier en rien leur train de vie, buvant, chassant et se battant comme des soldats. Certains prêtres ne savent même plus baptiser. Doit-on considérer comme chrétiens des personnes baptisées In nomine Patris, et Filiæ, et Spiritus Sancti ? Et Filiæ, c'est-à-dire au nom de la Fille. Ne les rebaptisez pas, répond le Pape : ce prêtre n'a pas voulu baptiser au nom de la Fille ; il ne sait pas le latin, tout simplement.

La situation dans les Gaules contrastait avec celle qui prévalait en Angleterre, en Espagne et en Italie. Un Anglo-Saxon formé à Cantorbéry qui traversait la Manche avait l'impression d'accoster chez les sauvages. Plus il poussait vers l'est, plus la situation empirait. Dans l'avant-propos de son Histoire des Francs, en 580, Grégoire de Tours rapporte que les villes de Gaule ont laissé l'étude des lettres décliner ou plutôt périr. On ne trouve plus personne qui puisse, avec compétence, raconter les événements soit en prose, soit en vers. Mais, signe encourageant, on le déplorait : « Malheur à notre temps, car l'étude des lettres a péri parmi nous. »

Le Moyen Âge va se terminer comme il avait commencé, c'est-à-dire par un changement de civilisation, mais un changement beaucoup moins radical que celui du début. En effet, la civilisation médiévale diffère beaucoup plus de la civilisation gréco-romaine que la civilisation de la Renaissance diffère de la civilisation médiévale. Plus on pousse l'étude de la Renaissance et du Moyen Âge, plus les différences s'atténuent et plus les traits communs prennent du relief.
La mutation de la civilisation médiévale en une civilisation nouvelle — que l'on désigne du nom de Renaissance — ne s'est pas déroulée comme une passation de pouvoir : là encore, on franchit une zone frontière. Cependant, comme pour le début, l'usage fixe des dates. Pour le début, on s'est entendu sur 476 ; pour la fin, c'est différent. Selon certains historiens, le Moyen Âge se termine avec la fin de l'Empire romain d'Orient, en 1453. Du point de vue mnémotechnique, c'est excellent : le Moyen Âge commence avec la chute de l'Empire romain d’Occident ; il se termine avec la chute de l'Empire romain d'Orient. Cependant, il n'existe aucun lien de cause à effet entre la fin du Moyen Âge et la chute de l'Empire romain d'Orient. Par contre, cette année 1453 marque aussi la fin de la guerre de Cent Ans, qui a exercé une influence considérable sur l'éclosion d'une civilisation nouvelle. D'autres historiens retiennent 1457, année de l'invention de l'imprimerie, qui a permis une diffusion massive du livre et favorisé, du même coup, l'éclosion d'une civilisation nouvelle. D'autres retiennent 1492, l'année de la découverte du Nouveau Monde, qui a donné, dans tous les domaines, une impulsion aux esprits aventuriers. Quoi qu’il en soit, tout le monde est d'accord pour dire que le Moyen Âge se termine au XVe siècle pour faire place à la Renaissance. Commencé au Ve siècle, le Moyen Âge couvre donc un millénaire.
Revenir en haut Aller en bas
aragorn
Duc, Duchesse
Duc, Duchesse


Nombre de messages: 1776
Age: 52
Lieu d'origine: Giroux Vieux (Auvergne)
Date d'inscription: 30/10/2010

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Lun 4 Avr 2011 - 21:12

Personnellement, je trouve que l'évolution la plus frappante entre le moyen-age et la renaissance concerne les arts. Les peintres et les sculpteurs de la renaissance s'aventurent au dehors des sujets religieux. On redécouvre l'antiquité, la perspective, on n'ose la sensualité, la volupté, la nudité descriptive. C'est comme si quelqu'un avait soudainement ouvert la fenêtre d'une pièce poussiéreuse, fermée depuis trop longtemps. La renaissance est, comme vous le précisez d'une autre manière, Maîstre Wanryk, une révolution interne. Pas une cassure brutale mais une lente fermentation qui, un jour, fait sauter le couvercle. Tout s'enchaine. Même s'il paraît assez statique aux yeux du profane, le moyen-age n'est pas une période inerte. Les gens voyagent, les civilisations se côtoient et les nouveautés s'échangent. On calcule, on mesure, on observe... Bref, on prépare la renaissance mais, pour qu'un révolution aboutisse, encore faut-il que le pouvoir en place montre quelques faiblesses. Hors, le véritable pouvoir en matière intellectuelle est détenu, à l'époque, pas l'église. Cela fait un millénaire qu'elle veille scrupuleusement à bruler tout ce qui risque plus ou moins de la contredire. Quel fut le rôle des papes du début de la renaissance? Furent-ils partisans du changement ou seulement dépassés par les évènements? Toujours est-ils qu'ils ne furent pas les derniers à profiter de ce luxe nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessinsfantasy.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 5 Avr 2011 - 13:39

Effectivement, ce "retour aux sources" provient du mouvement humaniste; c'est un très bon repère pour entrer dans la renaissance. Ce sont les membres de ce mouvement qui résistent contre la pensée de l'Eglise, contre la scolastique. On peut notamment évoquer Rabelais qui a su tromper l'Eglise pour décrire le fond de sa pensée. Par exemple, avec Gargantua où il parodie la structure des romans de chevalerie (naissance/années de formation/1ers exploits/statut de chevalier accomplie) pour s'en prendre aux abus des princes et des hommes d'Eglise...
Revenir en haut Aller en bas
Dame Frédégonde
Baron, Baronne
Baron, Baronne


Nombre de messages: 481
Age: 102
Lieu d'origine: Annwyn
Date d'inscription: 12/02/2011

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Sam 16 Avr 2011 - 22:27

Le Médiéviste Jacques Le Goff situe le Moyen Age dans une période beaucoup plus vaste, du III eme au XIX eme siècle lors d'un entretien!

Par exemple, selon lui, la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb concerne plus l' Amérique que l'Europe; la chute de Constantinople le monde oriental et non le monde médiéval occidental au sens strict du terme. C'est vrai, les Vikings ont découvert l'Amérique avant Christophe Colomb. Pourquoi compteraient ils pour du beurre? Même si l'avancée musulmane est conséquente, menaçant les frontières de la Chrétienté ; elle ne crée pas une rupture importante dans une société fondamentalement chrétienne, même si la religion réformée semble perturber ce bel équilibre (elle est une réaction face aux abus du rite catholique mais en découle)

Il découpe notamment ce long Moyen Age en 3 périodes ( du IIIeme au X eme - du X eme au XV eme et enfin son "Moyen Age tardif" du XV eme au XIX eme) Périodes essentiellement marquées par les famines et l'incapacité de l'Ancien Régime à les maîtriser (Seul l'essor de l'industrie y parviendra en partie) ainsi que par l'emprise de la religion catholique sur la société et ses conséquences jusqu'au début du XXeme siècle. Au XIX eme siècle, dans nos campagnes, on vivait encore comme au Moyen Age , ce n'est que trop vrai. La société rurale , majoritaire encore dans les années 40 environs, était bien imprégnée de coutumes et de superstitions ancestrales avant l'arrivée de la Fée Électricité et de sa totale diffusion...

Bref, voilà une autre approche d'historien, hors du découpage "classique" , "scolaire" , moderne en un sens... Une théorie qui en vaut bien une autre... De même l'article s'interroge sur la position de l'historien quant à la conception du temps ( celui de l'individu, celui de l'être humain et de son milieu ou celui d'une société au sens large ?).

Lisez plutôt: http://lyonelkaufmann.ch/histoire/wp-content/uploads/2006/04/bp110_doc_seance.pdf

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aragorn
Duc, Duchesse
Duc, Duchesse


Nombre de messages: 1776
Age: 52
Lieu d'origine: Giroux Vieux (Auvergne)
Date d'inscription: 30/10/2010

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Dim 17 Avr 2011 - 10:48

Cet historien semble plus s'appuyer sur les mœurs que sur les progrès techniques pour effectuer ses découpes. En un certain sens, il est vrai que la pensée humaine en Europe en suivit le même fil conducteur de la chute de l'Empire Romain jusqu'à la Restauration, guidée presque exclusivement par l'église. Cela l'amène toutefois à ignorer la Renaissance et les Lumières qui sont deux rebonds importants et magnifiques de nos sociétés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessinsfantasy.wordpress.com/
Dame Frédégonde
Baron, Baronne
Baron, Baronne


Nombre de messages: 481
Age: 102
Lieu d'origine: Annwyn
Date d'inscription: 12/02/2011

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Dim 17 Avr 2011 - 18:27

aragorn a écrit:
Cela l'amène toutefois à ignorer la Renaissance et les Lumières qui sont deux rebonds importants et magnifiques de nos sociétés.

Tout dépend dans quelle optique on se place c'est évident! Toute la complexité de l'histoire réside dans l'approche objective de notre passé. Difficile d'être objectif dans notre manière d'appréhender l'histoire. On a forcément des modèles préconçus et des a-priori selon notre propre système de pensée - individuelle et collective. Un historien du XIX eme s. ne va pas avoir les mêmes conclusions qu'un historien du XXI eme siècle et vice versa. Les mentalités et la société ont profondément évolué et se sont métamorphosés entre temps. Par exemple, nos contemporains essuient une larme devant le cœur de Louis XVII ( "Le pauvre enfant") en oubliant qu'à l'heure actuelle des tas d'enfants meurent dans des conditions toutes aussi atroces et ne se mettent pas à la place des gens qui ont été acteurs et témoins de la Révolution Française...La tendance actuelle est même à considérer les révolutionnaires comme des "méchants" et les rois comme des "gentils"...

Qu'est ce qui marque essentiellement la Renaissance? L'homme est au centre des préoccupations philosophiques (l'Humanisme) , non plus l'Eglise ( pourtant les guerres de Religion font rage même si c'est pour des raisons purement politiques) . La redécouverte de l'art antique en France lors des campagnes menées en Italie sonne le glas de l'art Gothique. Les châteaux de plaisance ont supplanté les forteresses défensives.
Cependant, pour les italiens, au XIV eme siècle c'est déjà la Renaissance au point de vue culturel et architectural ( le Quatrocento), mais on parle encore de Moyen Age selon le découpage "classique"...
Au XIV eme s. l'art du portrait tant chez les rois que chez les marchands ,tels que Jacques Coeur ,signale déjà la prise de conscience de l'affirmation de soi et de valeurs personnelles ( reconnaissance du travail et du mérite chez les marchands ou volonté et mise en place d'un État unificateur chez les rois )
On prête au règne de François 1er les premiers ouvrages en langue française et sera à l'origine du Collège Royal ( l'actuel Collège de France) Mais au XIV eme siècle ,Charles V dit le Sage a fait traduire des textes latins en français pour la Librairie Royale qui sera ... la Bibliothèque Nationale de France. Un roi du Moyen Age créateur de la plus prestigieuse bibliothèque de France et qui choisi la langue française au lieu du latin avant les premiers ouvrages imprimés?! Voilà qui montre un esprit bien "éclairé" et visionnaire pour son temps. La Guerre de 100 ans l'a empêché de diffuser et d'homogénéiser la langue française; diffusion rendue possible au temps de François 1er dans un royaume pacifié ( la guerre a lieu ailleurs) et déjà bien centralisé ( Merci Louix XI qui fait "tomber" les derniers seigneurs féodaux mais qui est encore considéré comme un roi médiéval...)

Le terme de "Renaissance" en lui même est une offense au Moyen Age et aux progrès diverses qui ont échelonné cette période. C'est considérer le Moyen Age comme un âge "intermédiaire" (d'où moyen - age), insignifiant , "obscur" entre deux périodes jugées prestigieuses et "éclairées" à savoir la Rome et la Grèce Antique et les Temps Modernes (Renaissance/ Grand Siècle / Siècle des Lumières - que des termes pompeux notez bien - à savoir du XV eme siècle à la Révolution Française)

La philosophie des Lumières n'est pas la dernière à dénigrer le Moyen Age marquée, selon elle, par l'obscurantisme religieux. Mais les philosophes combattent cet obscurantisme encore et toujours bien ancré dans la société dans laquelle ils vivent et rejètent " l'illumination divine". Les rois de France , tels que Louis XV et Louis XVI se revendiquent encore comme étant des monarques de droit absolu et de droit divin qui guérissent les écrouelles. Voltaire considère que Dieu est un simple Horloger mais il entretien de longues correspondances avec des monarques despotes qu'il admire. Des despotes absolutistes- oui - mais des despotes" éclairés" (quelle différence!),tels que Catherine de Russie et Frédéric II de Prusse. Tellement ouverts aux nouvelles idées qu'ils n'hésitent pas par ailleurs à "pressurer" leur peuple et les contraindre à la servitude comme le "bon" seigneur vis à vis de ses serfs (en Russie, les moujiks seront assujettis à vie jusqu'à la chute du tsar Nicolas II). Car la philosophie des Lumières est aussi un courant philosophique qui naît dans les couches aisées de la société (la Bourgeoisie surtout) , ne concerne qu'elles seules et se place au dessus de la masse restée dans les Ténèbres ( la masse populaire bien sûr! ) . D'ailleurs, à qui a profité la Révolution Française? A la bourgeoisie qui a déjà essayé de prendre le pouvoir au temps de Charles V (La révolte du prévôt des marchands Etienne Marcel) et à de nombreuses occasions (Etats généraux avortés jusqu'à Louis XVI...et on connaît la suite)...

En attendant, la masse populaire encore imprégnée d'"obscurantisme médiéval" est amplement majoritaire. La majorité l'emporte et fait donc office de loi. Alors, je peux comprendre ainsi le point de vue de Jacques le Goff, même s'il n'a pas la "vérité absolue" .
De même, j'aime le Moyen Age et ne la considère pas du tout comme un âge sans valeur et sans progrès technique, culturel, architectural, philosophique d'envergure. C'est pourquoi le découpage conventionnel -même s'il est pratique- me dérange. Il provient de personnages ancrés dans la culture dite "classique" ( gréco-romaine) qui la prennent comme unique modèle de référence lors des interprétations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aragorn
Duc, Duchesse
Duc, Duchesse


Nombre de messages: 1776
Age: 52
Lieu d'origine: Giroux Vieux (Auvergne)
Date d'inscription: 30/10/2010

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Dim 17 Avr 2011 - 18:49

Dame frédégonde, vous êtes terrifiante de savoir. Je tiens cependant à préciser que je n'éprouve aucun mépris pour le Moyen-age car si tel était le cas ,je ne serais pas là. Néanmoins, je tiens au découpage classique car il marque des évolutions de pensée même si les grandes lignes, ce que vous nommez les masses populaires et que j'appelle personnellement l'imaginaire collectif reste effectivement ancré dans l'obscurantisme. Le constat est que la pensée la plus puissante, ou celle qui a les moyens de s'exprimer, fait évoluer l'époque pour qu'elle entre dans une nouvelle phase.

Le gros reproche que je fais à la théorie de Mr Le Goff est le suivant: sa méthode tut l'histoire. En gommant tout les soubresauts, elle rend le parcours humain linéaire et en la poussant à son paroxysme, c'est à dire en niant l'importance des évolutions techniques au profit des changements intellectuels, on peut l'appliquer du fin fond du paléolithique jusqu'à ce que le soleil explose car je crains fort que le genre humain continue à penser encore longtemps de la même manière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dessinsfantasy.wordpress.com/
Dame Frédégonde
Baron, Baronne
Baron, Baronne


Nombre de messages: 481
Age: 102
Lieu d'origine: Annwyn
Date d'inscription: 12/02/2011

MessageSujet: Re: Dates de début et fin du Moyen-Age   Mar 26 Avr 2011 - 22:26


Je comprends tout à fait votre point de vue, seigneur Aragorn. Le découpage "classique" est fort utile et nécessaire, c'est vrai. Pour avoir étudié la littérature, je suis bien placée pour savoir que les siècles se suivent mais ne se ressemblent pas...
Et puis, je n'ai jamais douté de votre profonde admiration et passion pour le Moyen Age. Je me suis faite , en quelque sorte, l'avocat du diable, mais là s'arrête mon aspect "terrifiant "... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dates de début et fin du Moyen-Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tableau des dates pour les chèques d'abondance
» L'argent au moyen age
» Chronologie des inventions de moyen-age
» Rois et dates importants dans une frise chronologique du Moyen-Âge ?
» Repères Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Médiéval Fantastique ::  ::  :: -