Forum Médiéval Fantastique

Forum de discussion autour du Moyen-âge et du Médiéval fantastique
Graphismes et Design réalisés par Ace, logo FMF par Duchesse de Bretagne, logo Qui est en Ligne par Diane de Brocéliande.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  MusiqueMusique  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 féerie citadine : Nain de jardin

Aller en bas 
AuteurMessage
tortequesne
Bourgeois, Bourgeoise
Bourgeois, Bourgeoise
tortequesne

Nombre de messages : 64
Age : 48
Lieu d'origine : Derrière la colline, trois pas vers la gauche, et une pirouette sur le pied droit.
Date d'inscription : 11/11/2006

féerie citadine : Nain de jardin Empty
MessageSujet: féerie citadine : Nain de jardin   féerie citadine : Nain de jardin Icon_m18Sam 6 Jan 2007 - 2:48

Nouvelle Nain de Jardin


« Qu’est ce qu’on fait, alors, chef ? »
Le « chef » en question s’adossa contre le talus de terre et grogna. Les gars étaient épuisés et meurtris. Le moral était bas. La plupart grommelaient en se plaignant de leurs pieds, de leurs dos ou de leur estomac. C’étaient de brave gars, mais il fallait bien reconnaître que tous avaient largement dépassé les 300 ans.
Les visages fatigués étaient profondément ridés. Les barbes blanches touchaient le sol. Ce qui n’était pas, a bien réfléchir, une distance très longue depuis les mentons des nains.

« Et pourquoi tu l’appelle chef ? On est plus dans les mines et je l’ai pas élu, moi. Personne pourra dire que j’ai dit que j’étais d’accord ! »

Floï était un vieux nain râleur. Dans les mines, il était un jeune nain râleur.
« Hé ! C’est un ancien Roi sous la montagne. (L’équivalent chez les humains d’un contremaître en chef.) Tu lui dois le respect. »
Rétorqua GloÏ GloÏsson, une gros bonhomme à la barbe filasse.
« Hah ! »

Il étaient sept (En plus d’une ou deux figurine en plastique qui ne comptaient pas mais que certains nains, sentimentaux, traînaient avec eux.) Les kidnappeurs avaient fait la tournée des jardins de toute la rue.
En plus de FloÏ, de GloÏ et de lui-même Nore l’ingénieur, il y avait Hori et Jirg Hansson deux frères qui passaient leur temps à se grommeler des insultes sur leur pelouse. Rod, qui se massait les pieds en geignant et Vince qui avait choisi pour s’installer dans le quartier de remplacer un nain en plastique qui faisait pipi dans un puit.
Nore l’aimait pas beaucoup celui-là. De drôles d’idées dans la tête, surtout à propos des jeunes filles.

Les kidnappeurs les avaient pris par surprise. Ils avaient juste eu le temps de se pétrifier avant que des mains fureteuses ne les ramassent.

« Moi je dis qu’on aurait dû les attaquer dans la camionnette ! » Fit FloÏ.
« Et ca nous aurait avancé à quoi ? Tu sais les conduire, les camionnettes, toi ? »
répliqua GloÏ.
« Ben, on aurait moins loin à marcher, c’est tout ce que je dis. »
« Et on se serait fait griller notre couverture dès que ces idiots seraient rentré chez eux et auraient parlé d’une bande de nains de jardin qui partent à l’abordage des camionnettes. Déjà que des collègues ont fait les idiots dans la publicité…»
« Hé ! Qui te dis qu’on les aurait laissé partir ? »
« Ho, fermez la un peu, compris ? »
Nore se concentra à nouveau sur leur environnement. Des arbres, des saletés de gros arbres partout.
« Ils nous ont vraiment lâché en pleine jungle. On risque de tomber sur un prédateur. Faites gaffe aux renards et aux blaireaux, les gars. »
« Ouais. On aura de quoi manger, enfin. » grogna Rod.

« Et si… Si on tombait sur une hermine ? » Fit Jirg d’une petite voix.
Toute la bande se resserra. Les hermines étaient plutôt petites mais sautaient sur tout se qui bouge avec une folie meurtrière au fond des yeux et partaient du principe que tout ce qui n’était pas au moins dix fois plus gros qu’elles pouvaient s’assimiler à une sorte de rat ou de lapin. Et quand on parle d’assimiler en parlant des hermines…

« Du calme. On va sortir de cette saleté de forêt et on va bien trouver un abris pour le jour. »

« Et si on creusait ? On finirait bien par tomber sur une galerie de nains un moment ou un autre. Le frangin et moi on a nos pics. Et j’vois que Rod a ramené sa pelle. »
fit Hori.
Nore fit non de la tête.
« Ca prendrait trop de temps. Mais y a de l’idée. Au pire, Rod, ton frère et toi vous pourrez nous creuser un terrier ou quelque chose pour passer le jour. »

Rod resserra sa prise autour de son outil avec une expression de gêne qui attira sur lui l’œil soupçonneux de l’ingénieur.
« Rod ? Un problème avec la pelle ? »
L’interpellé rougit sous sa barbe blanche. Nore l’observa de plus près.
« Ho, bon sang. Ne me dit pas qu’elle est en plastique ? »
« Ben quoi ? Pour se montrer sur les pelouses la nuit, ca suffit, non ? et puis elle est légère comme tout et moi j’ai de l’arthrite dans le poignet… »
Vince se mit à ricaner d’un air goguenard.
« Ca, quand on fait trop souvent la même chose… »
Rod le fusilla d’un regard noir.
« J’ai manié le marteau de forge pendant deux siècles et demi, compris ? »
« Oui je me souviens de ton marteau. Petit, lourd, une tête plate et un gros nœud au bout du manche. Toujours su que c’était ton marteau rien qu’à te regarder. »
Les deux nains se retrouvèrent nez contre nez.
Nore fit gronder la voix de l’autorité avant les tirages de barbe et les décapitation à coup de pelle en plastique.
« Assez ! Vous trouvez qu’on a pas assez d’ennuis comme ça ? On repart et on espère croiser une route rapidement. Et le premier qui chante encore : « hého ! » je lui colle la pelle de Rod dans la figure, compris ? »


D’après la retranscription d’un enregistrement fait par un preneur de son qui tentait de capter les cris des oiseaux nocturnes.




FICHE NAIN DE JARDIN



Le rude travail soude les hommes, on le sait bien dans les régions minières. Hors il se trouve que les galeries des humains descendant de plus en plus bas ont fini par croiser celles des Nains venus du monde d’En Dessous, qui montaient de plus en plus haut.
Les premiers rapports ont été difficile, mais la solidarité entre mineurs a fini par jouer et les hommes du fond ont pris l’habitude de prêter l’oreille aux coups et bruits étranges que faisaient les nains pour les prévenir des dangers des grandes profondeurs : Eboulements, accumulation de grisou explosif…

Les mineurs d’Allemagne rapportèrent l’existence de ces petits compagnons des sous-sols et on prit l’habitude d’orner les jardins de petites statues à leur effigie.
Les nains, de leur côté, se prirent d’amitié pour ces grands gars qui partageaient l’amour du labeur et la passion de la mine. Ils en vinrent à étudier les hommes, débouchant à la surface et découvrant ces effigies.
Si les nains ne vieillissent pas au même rythme que les humains, ils vieillissent, et rien n’est plus mauvais à un dos lumbalgique ou à des genoux arthriteux que l’humidité.
Les vieux nains prirent alors l’habitude de se glisser dans les jardins, là où une effigie leur indiquait qu’ils seraient bien reçus et de s’y établir, au soleil et au grand air.

Cela explique bien des choses sur les nains de jardin. D’abord, leur invariable barbe blanche. Il n’y a pas de jeune nains de jardin pour la bonne raison que ce sont tous des retraités, les jeunes creusant avec toute leur jeune vigueur les galeries commencées par leurs aînés ou battant le marteau dans les forges profondes.
Et aussi l’absence de naines de jardin. En effet, il y a considérablement plus de nains mâles que femelles et ces dames, courtisées et respectées, finissent leur vie dans les profondeurs de leurs royaumes souterrains tandis que les nains célibataires préfèrent cet exil douillet à la surface, auprès de ces humains qui partagèrent leur vie et leur peine.
( N.B. : La présence d‘une Blanche Neige au milieu de la pelouse ne constitue en aucune façon un témoignage de présence d’une compagne pour les nains de jardin, sauf peut être pour les plus libidineux d’entre eux. Blanche Neige ne saurait être une Naine de jardin. Elle n’a pas assez de barbe pour ça.)

Les habitudes d’une vie toute entière consacrée au travail dans les mines ou les forges ne s’oublient pas facilement pas après trois siècles d’ouvrage. Aussi les nains eurent-ils à cœur de s’occuper les mains et se mirent au jardinage.
Ils le firent comme tout ce qu’ils font, avec rigueur, compétence et acharnement et devinrent des jardiniers accomplis, apportant à leur domaine d’élection une aura particulière de santé et de détente.

Partis d’Allemagne et d’autres pays miniers, les nains de jardin se sont installé partout où les figurines de bois, de pierre et de nos jours de plastique ont été installé dans les jardins, en Hollande, en France, dans le Bénélux, et de là partout dans le monde.

DESCRIPTION

Environ 40 centimètres, bonnet compris. Le nain des mines est plus grand, mais se tasse avec le grand âge, et de plus les nains de jardins font appel à une ancienne magie pour se réduire plus encore afin de se fondre plus facilement dans leur nouvel environnement. Longue barbe blanche, tenue fonctionnelle de travail. Le grand air (et la bière) lui ont rougi les joues et le nez, lui donnant un air bonhomme qui le distingue des nains des profondeurs. Visage ridé, yeux rieurs, voire aigrillards parfois.
Le nain de jardin aime à conserver sur lui des outils pour mettre la main à telle ou telle bricole au passage. Il n’aime pas rester inactif.
Chaque nain arrange sa tenue de façon à pouvoir passer pour une effigie de son jardin.
Aucun nain digne de ce nom ne prendrait la place d’une figurine de Simplet.

ACTIVITE

Jardinage et surveillance sont les deux occupations habituelles. Il n’est pas bon pour les cambrioleurs de passer sur la pelouse d’un Nain de Jardin : La malchance, sous la forme de tuyau d’arrosage, dalle traîtresse et autre râteaux abandonnés se multiplieront sous leurs pieds.
Les autres activités du nain sont plus paisible : Jardinage, détournement de taupe, art topiaire, et chapardage de légumes, ho, en quantité très inférieure à ce que le Nain de jardin ajoute au rendement du potager dont il s’occupe.


FURTIVITE
Issu des mines, le nain est un être nocturne, et s’il aime à profiter d’un rayon de soleil de temps en temps, il reste le plus souvent durant les heures de jour au fond d’une cachette aménagée dans les caves, sous les cabanes à outil et autres site souterrains en attendant la nuit plus propice à son tempérament cavernicole et à la discrétion de sa présence, tandis que la figurine trône toute la journée sur le gazon.
Capable de déplacement très rapide, le nain qui vaque à ses occupations dans le jardin peut rejoindre rapidement la place de la figurine qu’il remplace et de prendre la pose en moins d’un battement de cil. Il est aussi capable de se rigidifier suffisamment pour échapper à une observation même approfondie.
Et franchement, vous allez souvent, la nuit, regarder attentivement votre nain de jardin ?

ALIMENTATION

Légumes et fruits du jardin, agrémenté de steacks de rats, dont il est friand et qu’il piège volontiers. (Surtout avec de la sauce tomate. Pour les manger, pas les piéger.)
Mais aussi nombreux chapardages dans les réserves humaines, de bière et d’alcool fort notamment.
Certains nains produisent un alcool à base de fruits et de patate dont la consommation est hautement déconseillée à tout humain souhaitant conserver l’usage de ses papilles, de son estomac, de ses yeux et de ses neurones.
Equitable et profondément honnête, le nain de jardin veille toujours à ce que ses prélèvements soient à la hauteur de ce qu’il apporte à la maisonnée en terme de récoltes et de sauvegarde contre les rongeurs.



Questionnaire :
Y a-t-il un Nain de Jardin dans votre jardin ?

1. Votre jardin respire le propre et la santé, sans que vous fassiez plus que votre voisin. La pelouse est impeccable, les mauvaises herbes semblent fuir votre allée, les feuilles mortes tombent ailleurs que chez vous.
2. Votre voisin est envahi par les taupes. Pas vous.
3. Votre voisin dépense des fortunes en insecticides et en pièges à souris. Pas vous.
4. Votre voisin vous regarde d’un air mauvais parce que vos légumes font deux fois la taille des siens.
5. Les chats de gouttière renversent la poubelle chez votre voisin assez régulièrement. Chez vous, jamais.
6. Votre voisin se plaint de la disparition dans sa pharmacie d’un flacon tout neuf de liniment pour articulations douloureuses. Ainsi que d’une bouteille de pur malt dans son placard.
7. Le niveau de vos propres bouteilles d’alcool diminue inexplicablement. Votre fils adolescent jure ses grands dieux que ce n’est pas lui. (Et vous avez gardé la clé du bar hors de sa portée.)
8. Votre fils adolescent se plaint d’une intolérable intrusion dans sa vie privé suite à la disparition d’une certaine revue qu’il gardait sous son lit et dont il refuse de vous préciser la nature.
9. Quelqu’un cuisine des ragoûts de viande à la sauce tomate dans le voisinage sans que vous parveniez à repérer l’origine de l’odeur.
10. Vous jureriez avoir vu du coin de l’oeil un de vos nains en plastique faire un geste déplacé en direction de votre voisin qui trouve votre goût pour les décorations de jardin parfaitement ridicule.

Si une majorité de ces signes sont présent dans votre jardin, c’est qu’un nain de jardin y a élu domicile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baladin
Baron, Baronne
Baron, Baronne
baladin

Nombre de messages : 293
Age : 48
Lieu d'origine : duché de Montfort(Bretagne)
Date d'inscription : 21/07/2006

féerie citadine : Nain de jardin Empty
MessageSujet: Formidable   féerie citadine : Nain de jardin Icon_m18Dim 7 Jan 2007 - 9:46

Formidable Tortequesne !

Génial! Je sais que cette histoire de nains est tirées de faits réels.
Si je me souviens bien, il y a quelques années il y a eu des kidnapings en série de nains de jardin. Je crois que c'était dans le Nord-Pas-de-Calais. Les coupables ont été démasqués. Des étudiants. Et il y a même eu un vrai procès au tribunal, mais un procès qui s'est déroulé dans la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rana
Comte, Comtesse
Comte, Comtesse
Rana

Nombre de messages : 520
Age : 34
Lieu d'origine : Nantes =)
Date d'inscription : 07/11/2006

féerie citadine : Nain de jardin Empty
MessageSujet: Re: féerie citadine : Nain de jardin   féerie citadine : Nain de jardin Icon_m18Dim 7 Jan 2007 - 10:53

moi je trouve cela hilarant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Bombadil
Inquisiteur de la Confrérie
Inquisiteur de la Confrérie
Tom Bombadil

Nombre de messages : 1318
Age : 34
Lieu d'origine : Vignoble Nantais
Date d'inscription : 08/12/2006

féerie citadine : Nain de jardin Empty
MessageSujet: Re: féerie citadine : Nain de jardin   féerie citadine : Nain de jardin Icon_m18Dim 7 Jan 2007 - 14:55

baladin a écrit:
Formidable Tortequesne !

Génial! Je sais que cette histoire de nains est tirées de faits réels.
Si je me souviens bien, il y a quelques années il y a eu des kidnapings en série de nains de jardin. Je crois que c'était dans le Nord-Pas-de-Calais. Les coupables ont été démasqués. Des étudiants. Et il y a même eu un vrai procès au tribunal, mais un procès qui s'est déroulé dans la bonne humeur.
Ouai, c'est une asso, le FLNJ : Front de Libération des Nains de Jardin... Véridique!

_________________
Tom Bombadil, Inquisiteur de la Confrèrie
Chancelier de la Confrérie / Vignoble Nantais - Bocage Vendéen

"O Lord, bless this Thy hand grenade that with it Thou mayest blow Thine enemies to tiny bits, in Thy mercy." St Attila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




féerie citadine : Nain de jardin Empty
MessageSujet: Re: féerie citadine : Nain de jardin   féerie citadine : Nain de jardin Icon_m18

Revenir en haut Aller en bas
 
féerie citadine : Nain de jardin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe du jardin d'Eden
» Jardin exotique de Monaco
» Partage de ma joie et mon jardin...
» Papillons du Jardin en Solde chez l'auteur des photos
» Korrigan, nain ou géant ? Faudrait savoir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Médiéval Fantastique :: Autour du Donjon :: La Chapelle :: Mythes et croyances-
Sauter vers: